Le senior

Les années passant le corps se transforme, et l'Ostéopathie accorde un soin tout particulier au sénior : il s'agit de l'aider à bien vieillir. 

 

On retrouve trois niveaux d'action en Ostéopathie gériatrique : 

- Primaire. Les soins prodigués par l'ostéopathe visent à optimiser l'indépendance du patient âgé dans son quotidien : prévenir les chutes, entretenir la locomotion, et faciliter le sommeil, la nutrition et le transit. La préservation de l'autonomie physique du sénior réduit les risques d'affaiblissement psychologique et social liés à l'isolement.

- Secondaire. L'ostéopathe soigne les troubles fonctionnels survenus avec le temps ou après un traumatisme tel qu'une chute, et prévient les risques de propagation des douleurs, et les récidives.

- Tertiaire. Lorsqu'une pathologie survient (Alzheimer, Parkinson, cancer), l'ostéopathe travaille sur les douleurs et troubles inhérents à cette maladie ou à son traitement (médicaments, rééducation kiné, chirurgie, etc). 

 

Bien que l'Ostéopathie puisse prendre une place importante dans le suivi du sénior, n'oublions pas qu'elle ne se substitue pas à un suivi médical classique (médecins, kinésithérapeutes, diététiciens, psychologues, etc).